L’infographie : Typologie du cyber-acheteur en 2016.

Un homme de 25-34 ans, cadre diplômé et plutôt urbain qui dépense en ligne 1780 € :

typologie cybercaheteur 2016 - infographie

 

Le commerce hybride selon Décathlon

 

Découvrir le produit en point de vente, le toucher, l’essayer, le choisir mais l’achat se fait en ligne via une application.

Livraison ou retrait en magasin sous 24h.

Les vendeurs 100 % conseils.

Le commerce connecté en 2016.

les chiffres du commerces connecté en 2016

 

Le top des produits achetés en ligne demeure l’habillement, le voyage et le culturel.

17% des achats via la tablette ou le smartphone

Le E-commere est le canal d’achat privilégié des acheteurs pour le tourisme et le prêt à porter.

Le smartphone en main en magasin pour photographier, s’informer et comparer les prix.

Sources :
.L’e-commerce en France : les nouveaux parcours d’achat » – 2015, Etude de CCM Benchmark Institut
.Chiffres clés 2015, FEVAD

Pourquoi la e-reservation cartonne durant les soldes d’hiver 2016 ?

Cet article est éloquent sur les nouvelles tendances et les attentes des consommateurs durant les soldes.

Il faut en prendre de la graine pour les soldes d’été à venir.

via Plus de 1 million de Français séduits par l’e-réservation pendant les soldes – Actualité : Distribution (#622205).

Pourquoi le commerce indépendant fait des complexes face au commerce associé ?

1er week-end des soldes dans les petites villes

//embedftv-a.akamaihd.net/04143b3d12ff577811a5520985aedc73

Les commerces de centre-ville des communes moyennes doivent faire face à double défi : résister au développement des zones commerciales périphérique et du commerce associé.

Les deux, allant souvent de paire, disposent d’outils marketing pointus pour mettre en pratique leur stratégie multicanale.

Oui la différenciation par rapport aux enseignes nationales doit se faire dans l’offre produits ,  la décoration et l’aménagement du point de vente, et enfin la relation client de proximité.

Cependant, les commerçants de communes moyennes ou rurales doivent monter en compétences sur le digital, sur le concept store et l’animation du point de vente.

La géolocalisation de leurs produits et l’information sur leur disponibilité sont impératives pour le commerce d’aujourd’hui.

Trop de petits commerces ne sont pas encore informatisés pour leur gestion de stock, préalable à toute démarche Web to store.

L’idée n’est pas de faire de la vente en ligne à destinations du marché national mais d’un marche local. Le salut du commerce physique est de s’assurer une présence en ligne durant la quasi totalité du parcours d’achat qui suit 5 étapes clés : La motivation d’achat, la prise d’informations, la comparaison, l’achat et le paiement.

L’achat doit voire sa finalité dans l’option « retrait en magasin » plutôt que la livraison. Ensuite, le professionnel mettra en avant son savoir-faire pour réaliser pourquoi pas une vente additionnelle physique en magasin.

Les commerces de détails locaux doivent laisser leur idées reçues au placard et ne pas croire qu’ils ne sont pas à même de lutter face aux grands centres commerciaux et aux franchises.

Les freins à lever sont l’informatisation du stock et la relation client.

Tout passe par un logiciel de point de vente complet permettant la mise en avant sur le web des produits et marques avec des fiches produits attractives et la collecte de données clients qualifiées permettant des actions de web-marketing ciblées.

Click and collect, ayez les bons réflexes – Mon Client Digital

via Click and collect, ayez les bons réflexes – Mon Client Digital.

Effectivement, le clic and collect consitue le pilier d’une stratégie Web to store. Dès lors, il convient de penser chaque détail.

E-commerce ou magasin physique, il est clair aujourd’hui que les internautes plébiscitent un commerce hybride.

Le consommateur ne se privent pas de passer de l’un à l’autre.

La boutique en ligne peut séduire :

  • son attractivité prix
  • pour sa praticité
  • son large choix

Le point de vente lui est privilégié pour :

  • tester les produits
  • en disposer tout de suite
  • éviter les déconvenues

Pour une stratégie multicanale bien penser, il est important aussi de prendre la mesure des disparités qui peuvent exister selon les secteurs d’activité.

commerce hybride selon le secteur

E-commerce ou magasin

Par ailleurs, n’oublions pas que l’origine de l’achat online ou offline, l’expérience d’achat est plus généralement poursuivit par des avis laissé sur internet.

Pourquoi Orange veut devenir banquier ?

Au delà de l’intérêt évident lié au bénéfice d’une infrastructure bancaire opérationnelle offerte sur un plateau et de l’expertise digitale qu’Orange peut apporter au secteur bancaire, la vérité est ailleurs selon moi.

Et cette vérité est dans le « BIG DATA ». En effet, point de salut et de rentabilité demain sans la commercialisation de données.

Or, aujourd’hui, Orange peut disposer des 3/4 des données concernant nos comportement  d’achat à savoir la phase de recherche d’informations sur les produits avec Bing notamment son moteur de recherche, les sites que nous pouvons consulter qui en disent beaucoup sur ce que nous sommmes.

Mais aussi, les programmes TV ou VOD que nous consommons via son offre triple play.

Bref, que ce soit à la maison ou en mobilité, elle sait tout de nous.

Mais, n’oublions pas qu’il y à un autre Big Data, celui de nos dépenses !

Votre banquier sait tout de vous et de votre mode de vie. Vos relevés compte sont une vraie mine d’or.

Où êtes vous aller ce week-end ? Les resto où vous avez manger le midi …

Orange s’offre le coté obscur de nos dépenses pour mieux vendre aux Web-Marketeurs.

Mais qui pourrait blâmer le numéro des opérateurs, il a raison de ne pas laisser le champs libre aux GAFA.

 

Le E-commerce va t’il faire disparaitre le petit commerce ?

La mutation des comportements de consommation implique une adaptation indispensable et nécessaire du commerce traditionnel.

En effet, le consommateur exige de plus en plus une diversité de canaux d’achat pour ses produits et services.

Ces attentes issues des nouvelles technologies et d’une connexion désormais quasi continue de tout un chacun, ont transformer le parcours d’achat.

La bonne stratégie est surement la combinaison de tous :

les chiffres du commerce multicanal

Infographie; les chiffres du commerce multicanal.

 

Terminé les files d’attente dans vos boutiques avec Rapidle !

Le e-commerce ou le m-commerce beaucoup de commerçants y pensent mais ne savent pas par quel bout commencer.

C’est pourtant aujourd’hui le moyen le plus direct de développer votre chiffre d’affaires, de fidéliser et de mieux connaitre votre clientèle.

Vous souhaitez proposer un système de prise de commande en ligne de vos produits avec retrait en magasin simple et efficace.

Je viens dans le cadre de ma veille de tomber sur appli mobile : Rapidle.

Il est vrai que pour un commerce du quotidien offrir un confort et une rapidité dans le processus d’achat peut devenir une vraie différenciation par rapport à la concurrence.

Le commerce idéal est effectivement celui ou les clients règle d’avance, nous sont fidèle et satisfait de nos prestations.

Je compte bien suivre cette aps pour bien mesurer en situation ses résultats auprès des commerçants.