LES PROS DU E-COMMERCE NOUS MONTRENT LE CHEMIN EN MATIÈRE DE MAGASIN PHYSIQUE

Il y a déjà un gros décalage technologique sur le web entre commerces traditionnels et boutiques en ligne.

Il ne faudrait pas que le fossé se creuse en magasin.

Voici dans l’article du Retailex qui suit : la direction que prends le commerce centre ville. Alors ne regardez pas le train passer car il s’agit d’un aller simple.

Source : Quand les pure players donnent une leçon de « point de vente » aux retailers classiques !

– 2.2% pour le commerce spécialisé en Mai

Malgré la hausse du premier trimestre 2016, les ventes étaient accuse une baisse significative en mai de 2,2 %, débouchant sur une contraction de  0,2 % sur la période de janvier à mai. Seul l’hygiène-beauté tire son épingle du jeu en mai.

« Tous les sites ont été affectés par ce recul de l’activité. Les boutiques en pieds d’immeuble finissent le mois à -3,8 %, celles situées en galeries marchandes de centre-ville à -1,7 % », indique la fédération du commerce spécialisé Procos. « Les boutiques de centres commerciaux périphériques terminent à -2,7 %, derrière les moyennes surfaces à -1,0 %. »

Procos rassemble quelque 260 enseignes affichant un chiffre d’affaires cumulé de 93,5 milliards d’euros et employant quelque 735 000 personnes sur un réseau de plus de 60 000 points de vente.

Source : via Commerce spécialisé : les ventes chutent de 2,2 % en mai – Actualité : Distribution (#706722)

 

 

 

 

E-commerce vs magasins physiques

On peut croire que le e-commerce est inéluctable, mais est ce vraiment le cas ?

Xerfi nous donne queiques chiffres pour étayer notre réflexion.

  • La part poids du e-commerce :  5,5% de la consommation.
  • Un Ticket moyen en perte diminution constante depuis 2005.
  • Des pures-players créent désormais leur propre  réseau de point de vente.  La rentabilité des sites marchands demeure très aléatoires avec une guerre des prix nécessitant d’atteindre l’effet volume. Et un consommateur d’aujourd’hui plébiscite avant tout l’omni-canal.

 

Une chaîne TV pour les TPE

TPE News TV est une Web TV destinée aux TPE des régions de France, de l’Outre-Mer et de la Francophonie, qui représentent 92% des entreprises en France. Ce média permettra d’évoquer le quotidien des dirigeants de ces structures, leurs problématiques : comment font-ils face à la concurrence ou comment imposent-ils leurs innovations ?

#MaddyTools : Qrea, le logiciel de facturation gratuit qui veut faciliter la gestion des TPE/PME – Maddyness

Chef d’entreprise, vous n’avez plus d’excuses pour concrétiser votre transition numérique.

 

  • Tableau de bord : chiffre d’affaires, dû client, retard de paiement ;
  • Devis & Factures illimités ;
  • Suivi du paiement de vos factures ;
  • Suivi de la TVA collectée ;

 

C’est gratuit sans installation.

Peu importe la solution, si elle convient à votre activité et organisation, allez y et ne restez pas au siècle dernier de l’entreprise. Vos concurrents ont surement franchi le pas !

 

 

via #MaddyTools : Qrea, le logiciel de facturation gratuit qui veut faciliter la gestion des TPE/PME – Maddyness.

Le commerce hybride selon Décathlon

 

Découvrir le produit en point de vente, le toucher, l’essayer, le choisir mais l’achat se fait en ligne via une application.

Livraison ou retrait en magasin sous 24h.

Les vendeurs 100 % conseils.

Le commerce connecté en 2016.

les chiffres du commerces connecté en 2016

 

Le top des produits achetés en ligne demeure l’habillement, le voyage et le culturel.

17% des achats via la tablette ou le smartphone

Le E-commere est le canal d’achat privilégié des acheteurs pour le tourisme et le prêt à porter.

Le smartphone en main en magasin pour photographier, s’informer et comparer les prix.

Sources :
.L’e-commerce en France : les nouveaux parcours d’achat » – 2015, Etude de CCM Benchmark Institut
.Chiffres clés 2015, FEVAD

Commerce : Le sort en est jeté des centre-villes ?

 

Les équilibres commerciaux périphéries/centre-vile ne cessent d’être malmenés au quotidien sur l’ensemble du territoire.

Un chiffre d’affaires important s’est transféré du commerce de proximité vers les grands centres commerciaux ou grandes zones commerciales.

Est-ce inéluctable : un début de réponse à la question dans ce débat.

Click and collect, ayez les bons réflexes – Mon Client Digital

via Click and collect, ayez les bons réflexes – Mon Client Digital.

Effectivement, le clic and collect consitue le pilier d’une stratégie Web to store. Dès lors, il convient de penser chaque détail.

E-commerce ou magasin physique, il est clair aujourd’hui que les internautes plébiscitent un commerce hybride.

Le consommateur ne se privent pas de passer de l’un à l’autre.

La boutique en ligne peut séduire :

  • son attractivité prix
  • pour sa praticité
  • son large choix

Le point de vente lui est privilégié pour :

  • tester les produits
  • en disposer tout de suite
  • éviter les déconvenues

Pour une stratégie multicanale bien penser, il est important aussi de prendre la mesure des disparités qui peuvent exister selon les secteurs d’activité.

commerce hybride selon le secteur

E-commerce ou magasin

Par ailleurs, n’oublions pas que l’origine de l’achat online ou offline, l’expérience d’achat est plus généralement poursuivit par des avis laissé sur internet.

Le E-commerce va t’il faire disparaitre le petit commerce ?

La mutation des comportements de consommation implique une adaptation indispensable et nécessaire du commerce traditionnel.

En effet, le consommateur exige de plus en plus une diversité de canaux d’achat pour ses produits et services.

Ces attentes issues des nouvelles technologies et d’une connexion désormais quasi continue de tout un chacun, ont transformer le parcours d’achat.

La bonne stratégie est surement la combinaison de tous :

les chiffres du commerce multicanal

Infographie; les chiffres du commerce multicanal.