Aide à la première embauche dépêchez vous d’en profiter !

TPE/PME: il ne vous reste plus que quelques jours pour profiter  de l’aide de 4000 € pour embaucher votre premier salarié. Le 31 décembre, elle va disparaître. Donc si vous voulez sauter le pas, c’est maintenant.

Cette aide est versée à hauteur de 500 € par trimestre et réservée aux entreprises qui embauchent un premier salarié en CDI, ou CDD ou contrat de professionnalisation, si la durée est au moins égale à 6 mois.

Par Monsieur Commerce – Conseil TPE/PME Morlaix.

 

 

Le dispositif « Embauche PME » prolongé pour 2017 NetPME

Myriam El Khomri l’a annoncé en octobre dernier : l’aide à l’embauche pour les entreprises de moins de 250 employés est prolongée jusqu’en 2017. Un coup de pouce financier qui invite les TPE et PME à se développer.

via Le dispositif « Embauche PME » prolongé pour 2017 NetPME

Embauche : estimateur de cotisations au 1er avril 2016 – AFE, Agence France Entrepreneur

Embauche : estimateur de cotisations au 1er avril 2016 – 03/05/16
L’Urssaf présente sur son site un estimateur de cotisations qui s’adresse aux entreprises du secteur privé qui embauchent un salarié.
Il permet d’estimer le montant des cotisations patronales et salariales pour l’emploi d’un salarié à temps complet, rémunéré au Smic (1 466,62 € brut mensuel au 1er janvier 2016) et jusqu’à 3,5 Smic (5 133,17 € brut mensuel au 1er janvier 2016).
Cette estimation prend en compte l’application :
– de la réduction générale sur les bas salaires lorsque la rémunération est inférieure à 1,6 Smic.
– du taux réduit de la cotisation allocations familiales (3,45 %) lorsque la rémunération n’excède pas 3,5 Smic.

https://www.urssaf.fr/portail/home/utile-et-pratique/estimateur-de-cotisations-2016.html?ut=estimateurs

 

Apprentissage : une circulaire précisant l’aide spéciale jeune apprenti

Depuis le 1er juin 2015, les entreprises de moins de 11 salariés (TPE) qui embauchent, en contrat d’apprentissage, des jeunes de moins de 18 ans (à la date de la conclusion du contrat) peuvent bénéficier d’une aide financière de 4 400 euros dans la limite des 12 premiers mois d’exécution du contrat.
Cette aide est versée par l’Etat à raison de 1 100 euros par période de 3 mois.
Une circulaire du 29 février 2016 précise le champ d’application, les conditions d’éligibilité de l’aide et les modalités de gestion du dispositif.
Elle signale également l’existence, sur le portail de l’alternance dans la rubrique employeur (www.alternance.emploi.gouv.fr), de guides d’utilisation et de fiches pratiques.
pid927/contrat-apprentissage.html

Source : instruction DGEFP/MPFQ 2016-75 du 29 février 2016

http://circulaires.legifrance.gouv.fr/pdf/2016/03/cir_40687.pdf

Dispositif « Embauche PME » – Les premiers résultats

Lors du Conseil des ministres du 16 mars, un premier bilan a été fait sur le dispositif « Embauche PME » lancé en janvier dernier par le gouvernement. Cette mesure connaît d’ores et déjà un démarrage dynamique, avec 84 000 demandes à ce jour dans près de 40 000 entreprises et avec une accélération du nombre de demandes reçues chaque jour. Les trois quarts des demandes d’aide concernent des CDI, 35 % des bénéficiaires ont moins de 26 ans et 80 % des demandes concernent des salariés employés dans des entreprises de moins de 50 salariés.

Source : Les résultats du dispositif « Embauche PME » – Compte rendu du Conseil des ministres du 16 mars 2016 | Gouvernement.fr

#Infographie : les techniques de recrutement en 2016.

Quels canaux utilisent les recruteurs ? Combien de temps dure en moyenne une campagne de recrutement ? Combien d’entretien à passer avant la signature du contrat ?

d78b8754cf6a90ef9b14a44a7fdc0884

 

Source : #Infographie : Comment recruter en 2016 ? – Maddyness

Un manager doit il se séparer de son meilleur élément lorsqu’il nuit au collectif ou au manager lui même ?

Une bonne leçon de management :

Happy Boulot, c’est le rendez-vous RH de BFM BUSINESS. Tous les matins à 8h50, Laure Closier fait le point sur vos droits en entreprise et vous donne ses bons conseils vie de bureau.

Cliquez ci dessous et écoutez

Source : BFM : 16/02 – Happy Boulot : Doit-on se priver d’un bon élément parce qu’il est ingérable ?

Les aides à l’embauche : piqure de rappel

Loi Macron -Salariés du BTP : carte d’identification bientôt obligatoire – professionnels | service-public.fr

https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/actualites/A10399

Où bloque le marché du travail en France ?

Beaucoup d’indicateurs économiques basculent dans le vert sauf le taux de chômage.

Or, le gouvernement à mon sens,  ne va pas enrayer les choses notamment avec un énième plan de formation. Ça fait 30 ans qu’on accumule ce genre de dispositif sans succès.

Aujourd’hui, la communication autour des chiffres du chômage s’articule autour des catégories d’ages et d’un chômage dit de masse.

Mais avons nous vraiment chômage de masse en France ? A mon sens, nous ne sommes pas techniquement dans cette situation. La grande majorité des demandeurs d’emplois est celle des non qualifiés. Celle des diplômés elle serait plutôt aux alentours des 5% . Alors que 80% des chômeurs actuels n’ont pas le baccalauréat. Et c’est là que ça bloque.

La problématique peut donc effectivement se poser en matière de coût du travail non qualifiés pour inciter l’embauche de ces chômeurs mais surtout dans une systématisation de l’alternance du CAP au Master toutes filières confondues.

Et ces parcours de formation école/entreprises devront coller au maximum aux besoins du tissu industriel et artisanal français afin d’asseoir des débouchés.