Le RSI s’améliore t’il ?

A l’occasion d’un déplacement à Rennes pour l’inauguration de l’antenne du RSI Bretagne, Martine Pinville a fait le point sur le plan d’action du gouvernement, mis en place en 2012, pour répondre aux principaux dysfonctionnements du RSI. En 2017, un pilotage unique du mécanisme de recouvrement des cotisations remplacera les compétences croisées entre le RSI, l’ACOSS et le système informatique sera modernisé.
http://proxy-pubminefi.diffusion.finances.gouv.fr/pub/document/18/21870.pdf

Source : Communiqué de presse du Secrétariat d’Etat chargé du commerce – 12/12/2016.
par Monsieur Commerce – Conseil TPE/PME – Morlaix

Loi numérique : le tableau de synthèse

le-tableau-de-synthese-de-la-loi-numerique-2016

tableau-economie-numerique-inc

Source : INC

 

Aide à la première embauche dépêchez vous d’en profiter !

TPE/PME: il ne vous reste plus que quelques jours pour profiter  de l’aide de 4000 € pour embaucher votre premier salarié. Le 31 décembre, elle va disparaître. Donc si vous voulez sauter le pas, c’est maintenant.

Cette aide est versée à hauteur de 500 € par trimestre et réservée aux entreprises qui embauchent un premier salarié en CDI, ou CDD ou contrat de professionnalisation, si la durée est au moins égale à 6 mois.

Par Monsieur Commerce – Conseil TPE/PME Morlaix.

 

 

Pourquoi le père noël est très attendu par les commerçants ?

Avec un budget moyen pour noël de 560€ par foyer français, capter les dépenses des ménages durant cette période est crucial pour le commerce de proximité.

Les cadeaux se taillent la part du lion dans ce budget avec une somme allouée moyenne de 315€.

Nombreux sont les commerçants qui réalisent plus de 20% de leur volume d’affaires annuel durant les fêtes.

Autant dire que se rater à Noël pour le commerce, c’est sérieusement amputé son chiffre d’affaires.

Source : RetailMeNot.

Le prélèvement à la source adopté par l’Assemblée nationale

https://fr.news.yahoo.com/pr%C3%A9l%C3%A8vement-%C3%A0-source-adopt%C3%A9-lassembl%C3%A9e-095615857.html?.tsrc=samsungwn&.sep=table

La réunionite aiguë !

la-reunionite-aigue-monsieur-commerce-conseil-tpe-pme-morlaix

Le dispositif « Embauche PME » prolongé pour 2017 NetPME

Myriam El Khomri l’a annoncé en octobre dernier : l’aide à l’embauche pour les entreprises de moins de 250 employés est prolongée jusqu’en 2017. Un coup de pouce financier qui invite les TPE et PME à se développer.

via Le dispositif « Embauche PME » prolongé pour 2017 NetPME

France: La consommation des ménages rechute en septembre

La consommation des ménages français en biens est repartie à la baisse en septembre, avec un recul de 0,2% principalement alimenté par la chute des dépenses en énergie et un net ralentissement des achats de biens fabriqués, selon des données publiées vendredi par l’Insee.

Source : France: La consommation des ménages rechute en septembre

Dates des soldes en 2017

En 2017, les dates des soldes sont les suivantes : pour les soldes d’hiver, du mercredi 11 janvier au mardi 21 février inclus ; pour les soldes d’été, du mercredi 28 juin au mardi 8 août.

dates-de-soldes-2017

via Calendrier -Dates des soldes 2017 – professionnels | service-public.fr

Bretagne. Retour à la croissance ? – Bretagne – Le Journal des entreprises

« Encore plus optimistes qu’en novembre dernier, les PME bretonnes annoncent le retour à la croissance », selon le baromètre de conjoncture de Bpifrance publié cet été. Un « contexte assez porteur » estime l’institution, chiffres à l’appui.

42 % des entreprises bretonnes interrogées pour la 63e enquête de conjoncture de Bpifrance prévoient une hausse de leur chiffre d’affaires 2016 par rapport à celui de 2015, et 16 % une diminution. Le solde d’opinion, à +26 (vs +13 au niveau national), supérieur de 8 points à la moyenne nationale sur 20 ans (+17,8) gagne dix points en un an. Il est au 1er rang des régions. En valeur nominale, « l’évolution du chiffre d’affaires, prévue à +2,5 % en moyenne (vs +1,3 % au niveau national) après +0,6 % en 2015, confirme la reprise annoncée. Cette évolution est parmi les meilleures des régions analysées », note Bpifrance.

L’emploi à la traine mais les trésoreries meilleures

Cet optimisme ne se ressent pas encore en terme d’emploi qui « peine à redémarrer ». Par rapport à fin 2015, une même proportion d’entreprises bretonnes (18%) a accru ou diminué ses effectifs. En Bretagne, le solde d’opinion à 0, contre +5 au niveau national, perd un point en un an. Dans ce « contexte assez porteur », 20% des PME bretonnes espèrent renforcer leurs
effectifs en 2017 et 8 % les réduire.

En terme de trésorerie, la situation semble aussi en bonne voie. Au premier semestre 2016, « les trésoreries ont continué de s’assouplir » et « le pourcentage des PME régionales ayant rencontré des difficultés a poursuivi sa baisse » : après 32% en mai 2015 et 30% en novembre dernier, il descend à 28% en mai. Pour le deuxième semestre, cette amélioration devrait se prolonger selon l’institution : 17% des PME bretonnes espèrent un assouplissement des trésoreries et, à l’inverse, 12% craignent de nouvelles tensions.

Du jamais vu depuis la crise de 2008 mais prudence

Les résultats 2016 devraient être meilleurs que ceux de 2015, 24 % des PME les prévoyant en hausse et 15 % en baisse. Le solde d’opinion en terme de rentabilité, positif pour la première fois, est « à son plus haut niveau depuis la crise de 2008 ». Quant aux investissements, plus de la moitié (52 % vs 47 % France entière) des PME bretonnes pensent investir en 2016 et leurs dépenses prévisionnelles sont à la hausse. Prudence toutefois pour 2017, 30 % des PME bretonnes prévoient une croissance de leur activité l’an prochain (8 % un recul), mais le solde d’opinion, à +22 (contre +20 au niveau national), « bien que très positif perd toutefois quatre points en un an ».

G.B.

JDE | Édition | 26 août 2016

via Bretagne. Retour à la croissance ? – Bretagne – Le Journal des entreprises